Pour ce nouveau numéro du Colibri, il est question d’intégration des jeunes issus de la banlieue dans les grandes écoles ou à l’université.
Nous avons interrogé divers interlocuteurs qui sont en charge d’intégrer ces jeunes issus des quartiers populaires.
A nos micros, M. Hakim Hallouche responsable des conventions d’éducation prioritaire à Sciences-Po de Paris, Mejdi Jamel de l’Ecole Nationale d’Administration, Mme Sibou de l’Institut de Préparation à l’Administration Générale de Rouen, Juliette Lebourg de l’Institut Supérieur de Communication et Publcité de Rouen et Michel Motte et Anne Leroy de Neoma Business School de Rouen.
Nous avons essayé de démontrer qu’il était possible de faire des études dans des grandes écoles pour des personnes issus de la banlieue même s’ils ont peu de moyens financiers.
Ils nous expliquent le cheminement, les dispositifs mis en place pour y accéder.