Bulle – Le scandale des anomalies nucléaires

139

Greenpeace Rouen s’en prend aux anomalies nucléaires

À l’instar des militants de Greenpeace des 15 villes françaises, ceux de Rouen se sont mobilisés le 26 novembre dernier place du Vieux Marché à Rouen pour sensibiliser le public sur les anomalies nucléaires reconnues même par l’Autorité de Sûreté Nucléaire.

Peu nombreux, mais ils ont fait suffisamment de bruit pour attirer les citoyens en mettant en place la roue de l’infortune nucléaire pour expliquer les dangers permanents qui guettent les populations.

Il s’agit d’un scandale qui prend aujourd’hui des proportions alarmantes. En effet, sur les cinquante-huit réacteurs du parc nucléaire, trente sont anormales.

De quoi parer au plus pressé pour éviter des « Tchernobyl » en France.