D’Alger à Paris

Originaire de la Kabylie en Algérie, Yamina est arrivée à Paris en 2002 pour y poursuivre ses études. Un cursus universitaire couronné d’un doctorat en sciences à l’École des Mines de Saint-Etienne avant de revenir à Paris comme chercheuse dans un laboratoire de recherches. Malgré ce travail de recherches, Yamina est passionnée de chants berbères et de culture berbère. Membre de la chorale Tiliwa depuis quelques années elle était de passage le 21 janvier dernier au centre André Malraux dans le cadre du festival Tilelli de l’Association Tafsut Normandie-Rouen à l’occasion de la nouvelle année berbère. Voici son parcours de migration et d’intégration en France.