Bulle – Accueil des migrants au Centre André-Malraux

420

Le Collectif de Solidarité très actif à Malraux

De Calais à Rouen. Après le démantèlement de Calais, plus d’une soixante de migrants sont arrivés à Rouen depuis juin dernier. Une quarantaine d’entre eux, originaires de Somalie, du Soudan, du Yemen, d’Irak et d’Afghanistan, se sont installés à la plaine de la Hétraie, avant d’être expulsés. Depuis, un collectif de Solidarité est né pour leur venir en aide au centre André Malraux, où ils sont accueillis par plusieurs bénévoles de l’Association.

Myriam Fleurion, bénévole, a réussi en l’espace de quelques mois à placer au moins une vingtaine de migrants dans les centres d’accueil et d’orientation avant qu’ils n’accèdent aux CADA pour les demandeurs d’asile. Cependant, elle est confrontée à la situation difficile de 8 migrants qui ne veulent pas partir, de peur de se retrouver dans les centres de rétention administrative. Pour la logistique et l’apprentissage du français, elle est secondée par Chantal Ortéga, une bénévole d’Elbeuf qui était à Calais il y a deux mois.

C’est une grande famille qui est née à Malraux, entre les migrants, le collectif des Hauts de Rouen et les habitants.