FINANCEURS

Ville de ROUEN

La municipalité de Rouen finance l’action « HDR 3.0 ou la radio connectée ». Il s’agit de l’action cyber reporter qui s’adresse aux jeunes des quartiers des Hauts de Rouen et de Grammont, entre 10 et 26 ans.

L’action Pôle multimédia s’adresse aux adultes de ces mêmes quartiers entre 30 et plus de 60 ans. Par ailleurs la ville de Rouen finance le fonctionnement de la radio.

En partenariat avec la ville de Rouen, la radio HDR anime l’émission mensuelle « Air de Rien » dans le cadre de l’Atelier Santé ville et également l’édition annuelle « A l’Asso de Rouen ».

FSER

Créé en 1982, le Fonds de soutien à l’expression radiophonique (FSER) a pour objet de permettre aux radios associatives locales d’assurer leur mission de communication sociale de proximité, grâce à des aides prévues à l’article 80 de la loi n° 86-1067 du 30 septembre 1986 relative à la liberté de communication.

Les subventions du FSER sont attribuées par le ministre chargé de la communication aux radios locales associatives accomplissant une mission de communication sociale de proximité, dont les ressources publicitaires sont inférieures à 20 % de leur chiffre d’affaires total.

DRAC

Les DRAC ( Direction Régionale des Affaires Culturelles) sont chargées de mettre en œuvre, sous l’autorité du préfet de région et des préfets de département, la politique culturelle définie par le gouvernement.

Elles exercent également une fonction de conseil et d’expertise auprès des partenaires culturels et des collectivités territoriales dans tous les secteurs d’activité du ministère de la Culture et de la Communication : patrimoine, musées, archives, livre et lecture publique, musique, danse, théâtre et spectacles, culture scientifique et technique, arts plastiques, cinéma et audiovisuel.

La DRAC NORMANDIE finance les actions sur le musée et les programmes en langues étrangères ( arabe, ouolof, kabyle).

Depuis 2015, l’Education aux médias touche les écoles et les associations des Hauts de Ruen.

ACSE/CGET

L’A.C.S.E (Agence nationale pour la Cohésion Sociale et l’Egalité des chances) est chargée de la conduite et du financement des actions menées en faveur des habitants des quartiers prioritaires, dans le cadre de la politique de la ville, ainsi que des actions de prévention de la délinquance et des discriminations.

En mettant en oeuvre ces missions, l’ACSE vise un objectif essentiel : améliorer chaque jour la vie des habitants des quartiers prioritaires.

En 2015, l’ACSE est maintenu comme opérateur financier pour payer les subventions de l’Etat au titre de la politique de la ville. A cet effet, elle finance l’action HDR3.0:

  • l’action sur les discriminations liées à l’origine (l’émission de radio Colibri)
  • les actions sur la citoyenneté ( l’émission de radio Envie de cité).

METROPOLE

La loi MAPTAM (modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles) du 27 janvier 2014 constitue en métropoles les établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre, formant un ensemble de plus de 400 000 habitants dans une aire urbaine de plus de 650 000 habitants.

C’est le cas du territoire de l’ancienne CREA, avec ses 494 380 habitants. La Métropole finance les actions sur la lutte contre les discriminations (l’émission de radio Laboratoire des Différences).

CONSEIL GENERAL

Le département de Normandie finance les actions sur la citoyenneté et la lutte contre les discriminations (l’émission de radio Mémoire Immigré) .