Polémix & la Voix Off – Compiègne-Royallieu – Episode 2/2 – 1940-45 – Des camps français… aux camps nazis… Une Histoire de Fernand Devaux, dit « Nounours »

64

Fernand Devaux est mort le 30 mai 2018. Nous l’avons rencontré en 2015.

Comment ce jeune Français – non juif –  se retrouve-t-il à Auschwitz ?

Années 30 : L’Europe est couverte de dictatures.

France et Angleterre favorisent volontairement la montée en puissance des régimes fascistes : Italie, Espagne… Et l’Allemagne nazie qu’on laisse se réarmer et manger ses voisins… « Plutôt Hitler que le Front Populaire ! » est le cri de guerre de certains riches, terrorisés par les conquêtes sociales de 1936. Un an avant le Pacte Germano-soviétique de 1939, France et Angleterre signent avec Hitler un accord de non-agression : Les Accords de Munich de 1938, qui scellent l’abandon de la Tchécoslovaquie aux nazis. France et Angleterre abandonnent également la République Espagnole et la Pologne. On connait la suite…

Dès 1938, la France se couvre de dizaines de camps où les autorités parquent des civils : Allemands anti-nazis. Et 450 000 Républicains Espagnols qui fuient Franco…

A la « Drôle de guerre » succède une bien étrange défaite… Pour Fernand, jeune ouvrier syndicaliste, la Résistance commence dès 1938, avant même que la première botte nazie ne foule le sol français. Fernand a 18 ans en 1940…

Arrêté et détenu par des Français dès 1940, Fernand est l’un des 50 000 prisonniers passés par le camp de Royallieu à Compiègne.

À écouter ici