Les Années Jazz – Samedi 30 Mai 2020

Émission du samedi 30 mai 2020. Les Années Jazz, tous les samedis à 18h, rediffusé chaque mercredi à 19h sur le 99.1.


Miles Davis sextet : “Freddie Freeloader” (de Miles Davis)
2 mars 1959, New York : Miles Davis (trompette), Cannonball Adderley (saxophone alto), John Coltrane (saxophone ténor), Wynton Kelly (piano), Paul Chambers (contrebasse), Jimmy Cobb (batterie).
Tiré du disque “Kind of blue” (Columbia CL 1610)
Un mois plus tard, le 2 avril, la télévision CBS a filmé le morceau “So what” joué par le quintet de Miles Davis : https://www.youtube.com/watch?v=zqNTltOGh5c
Cannonball Adderley était malade et n’a pas participé à l’émission. Le même jour, Miles Davis a aussi été filmé avec le Gil Evans Orchestra.
Cela faisait alors un an que Jimmy Cobb avait remplacé Philly Joe Jones dans le groupe de Miles Davis. Il y restera jusqu’à la fin 1962 (c’est Tony Williams, 17 ans, qui prendra sa place).
Jimmy Cobb est décédé dimanche 24 mai, il avait 91 ans. Fin janvier dernier, sa fille avait appelé à l’aide pour que son père puisse se payer un traitement médical approprié.
https://www.drummerworld.com/drummers/Jimmy_Cobb.html

Wes Montgomery + Wynton Kelly trio : “Four and six” (de Wes Montgomery)
22 septembre 1965, studio Rudy van Gelder, Englewood Cliffs, New Jersey : Wes Montgomery (guitare), Wynton Kelly (piano), Paul Chambers (contrebasse), Jimmy Cobb (batterie).
Tiré du disque “Smokin’ at the Half Note” (Verve V6-8633)
De 1959 à 1968, le trio Wynton Kelly-Paul Chambers-Jimmy Cobb enregistra une dizaine de disques, plus autant avec divers invités.

Sarah Vaughan and trio : “A foggy day (in Londontown)” (de George Gershwin)
24 septembre 1973, concert, Sun Plaza Hall, Tokyo : Sarah Vaughan (vocal), Carl Schroeder (piano), John Gianelli (contrebasse), Jimmy Cobb (batterie).
Tiré du disque : “Live in Japan” (Mainstream 701)
Jimmy Cobb a fait partie du trio qui accompagna Sarah Vaughan dans tous ses concerts de 1971 à 1977.

Jimmy Cobb quartet : “Blood wolf moon blues” (de Peter Bernstein)
7 février 2019 en studio, N.Y.C. : Peter Bernstein (guitare), Harold Mabern (piano), John Webber (contrebasse), Jimmy Cobb (batterie).
Tiré du tout dernier disque de Jimmy Cobb : “This I dig of you” Smoke Sessions SSR-1905 (sorti en août 2019)
Ces vingt dernières années, Jimmy Cobb a enregistré une dizaine de disques en leader pour lesquels il a souvent engagé de jeunes musiciens : Peter Bernstein, Eric Alexander, Brad Mehldau, Roy Hargrove, Christian McBride, Russell Malone…
Lundi dernier, Brad Mehldau a écrit sur son site : “Sa musicalité et sa subtilité étaient inégalées. La joie qu’il m’a donnée en tant qu’auditeur pendant des décennies et en jouant avec lui pendant un court moment, est un trésor que je garde dans mon cœur. Aujourd’hui, j’écoute Wes Montgomery avec le trio de Wynton Kelly – un swing sans précédent qui descend aussi profondément, cadeau du grand Jimmy Cobb. Reposez en paix, Jimmy. Vous avez enrichi toutes nos vies et vous continuerez de le faire” : https://www.bradmehldau.com/news-post/2020/5/25/note-from-brad-on-jimmy-cobbs-passing
Dans notre région, Jimmy Cobb était venu jouer une fois : en décembre 1994, au cinémas Mercure à Elbeuf, lors d’un double concert : Le trio Pierre Boussaguet-Jacky Terrasson-Jimmy Cobb en première partie, et Henri Texier Azur quartet en seconde partie (concert Rouen Jazz Action).

 – Feuilleton : 50ème parallèle : les enregistrements d’il y a pile 50 ans cette semaine :

Vic Dickenson with Bobby Hackett : “Alone” (de Vic Dickenson)
mai 1970, Live at the Roosevelt Grill, New York City
Bobby Hackett (cornet), Vic Dickenson (trombone), Dave McKenna (piano), Jack Lesberg (contrebasse), Cliff Leeman (batterie).
Tiré du disque : Bobby Hackett with Vic Dickenson : Live at the Roosevelt Grill Chiaroscuro Records CR 105

Ella Fitzgerald + trio : “[If you can’t sing it] you’ll have to swing it (Mr Paganini)” (de Sam Coslow)
20 mai 1970, Concert à Budapest, Hongrie
Ella Fitzgerald (chant), Tommy Flanagan (piano), Frank de La Rosa (contrebasse), Ed Thigpen (batterie).
Tiré du disque “Ella Fitzgerald in Budapest” (Pablo PACD-5308-2)

Georg Riedel nonet : “Gymnastikmusik Svit 2” (de Georg Riedel)
20 mai 1970, Stockholm, Suède
Olle Lind (trombone basse) Arne Domnérus (saxophone alto, clarinette), Claes Rosendahl (saxophone ténor, flûte), Bengt Hallberg (piano), Rune Gustafsson (guitare), Hans Lindholm (basse électrique), Georg Riedel (contrebasse), Björn Ageryd (batterie).
Tiré du disque “Puls” (Megafon MFLPS 15)

Betty Carter & trio : “Surrey with the fringe on top” (musique de Richard Rodgers, paroles de Oscar Hammerstein II)
22 mai 1970, concert au Village Vanguard, New York City
Betty Carter (chant), Norman Simmons (piano), Lisle Atkinson (contrebasse), Al Harewood (batterie).
Tiré du disque “Betty Carter” (Bet-Car productions ‎MK 1001), réédité en 1993 : (Verve 314 519 851-2)

Thad Jones – Mel Lewis Jazz Orchestra : “A child is born” (Thad Jones)
25 mai 1970, A&R Studios, New York City
Thad Jones (bugle, arrangement), Snooky Young, Danny Moore, Al Porcino, Marvin Stamm (trompettes), Eddie Bert, Benny Powell, Jimmy Knepper (trombones), Cliff Heather (trombone basse), Jerome Richardson (saxophone soprano, saxophone alto, flûte, flûte alto), Jerry Dodgion (saxophone alto, clarinette, flûte, flûte alto), Billy Harper (saxophone ténor, flûte), Eddie Daniels (saxophone ténor, clarinette, flûte), Richie Kamuca (clarinette), Pepper Adams (saxophone baryton), Roland Hanna (piano), Richard Davis (contrebasse), Mel Lewis (batterie).
Tiré du disque “Consummation” (Blue Note BST 84346)

– Un concert qui aurait dû avoir lieu dans la région :

Trio ‘Fascinating Grappelli’ : “À l’heure de pointe” (de Jean-Baptiste Gaudray)
Aurait dû jouer dimanche et lundi sur la plage de Sainte-Adresse – Le Havre (dans le cadre des 24ème Dixie Days)

 

Émission proposée par Michel Jules.

Réalisation technique : Nicolas Leborgne

Pour toute correspondance à propos de l’émission : lesanneesjazz@sfr.fr

Défilement vers le haut