Rencontre avec Inès Benzerrouk – Service Civique

Aujourd’hui, pour ce premier témoignage nous partons à la rencontre d’Inès Benzerrouk, une étudiante dynamique, engagée et passionnée qui vient de terminer le 28 mai son service civique qu’elle a commencé en octobre 2019. Vous l’avez certainement déjà entendue sur nos ondes mais également déjà croisée sur le terrain, car Inès est avant tout une personne de terrain (on a d’ailleurs du mal à l’arrêter dans sa lancée et ses projets). Elle se livre à nous pour parler de son parcours et revenir sur les moments forts de son service civique au sein du Mix des Cultures !

 

Bonjour Inès, peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Inès BENZERROUK. Je suis actuellement Conseillère Municipale à la ville de Grand-Quevilly, étudiante à l’IPAG, présidente de l’Association « les Étudiants de l’IPAG de Rouen » et secrétaire de l’Association « Pomme Multimédia ». Et bien sûr, une ancienne de la Radio HDR !

Tu viens tout juste de finir ton service civique, mais le lien avec la RADIO HDR remonte à bien plus longtemps que cela. Comment as-tu découvert la radio ?

Ohlala oui, cela remonte à 2017. Mais je connaissais la Radio HDR depuis 2012 en tant qu’auditrice de la radio. Mais c’est en 2014 que j’ai eu l’occasion de rencontrer, pendant une sortie scolaire organisée par mon lycée, Moïse Gomis, le Fondateur de la Radio HDR. Et c’est lui qui m’a parlé en détails de la Radio HDR, et c’est aussi la première personne qui m’a poussée à faire partie de l’aventure !

 

« Un matin je peux rencontrer un groupe d’opéra et le lendemain, je peux être dans ma propre émission »

 

Le stage, le bénévolat, le service civique, quel statut te correspond le mieux ?

Haha, c’est difficile de choisir un statut qui nous correspond. Je pense que le statut de bénévole me correspond mieux car les défis sont larges et multiples même si chaque statut représente un défi. Mais celui de bénévole me convient car je suis sans cesse dans l’action. Un matin je peux rencontrer un groupe d’opéra et le lendemain, je peux être dans ma propre émission.

Passer de bénévole à service civique, qu’est-ce que cela a représenté pour toi ?

Un changement total et à la fois un grand bond en avant. Un changement, car on y passe plus de temps et la routine change aussi. Et un bond en avant, car cela nous change personnellement et professionnellement. Cela représente encore beaucoup de choses pour moi et c’est difficile de trouver les mots pour le dire. Quand on est bénévole, on a un large choix et en service civique, on se centre sur des axes précis. Et du jour au lendemain, le changement arrive !

Quelles ont été tes missions en tant que service civique ?

Mes missions ont été multiples. Tout d’abord, la majorité de mes missions étaient sur le terrain. Et chose à part, je suis une personne de terrain. Quand je parle de terrain c’est aussi aller faire des reportages portant sur l’actualité ou des événements culturels comme le Festival « Regard sur la Palestine ».  Et il y a également la participation aux émissions (le Blablamix, Campus Mag’, Ici l’Onde) et j’ai aussi été formée à la technique pour gérer le Blablamix. Ensuite, il y a eu l’écriture de la newsletter avec ma collègue Ledy, la gestion des réseaux sociaux et pour terminer, il y a eu l’aspect social ; c’est-à-dire faire de l’action sociale en participant à de nombreux projets, en rencontrant les acteurs du territoire et en les valorisant.

Quelle a été ta préférée ?

Le problème avec moi c’est que j’aime tout. Donc quand il s’agit de préférence c’est le début d’un problème. Non plus sérieusement, ça été la participation à des projets. Dont un qui était « Carte instant T » et qui a permis de mettre en lumière, institutions et associations par la construction d’une carte. Et en parallèle, de pouvoir s’interroger sur l’efficacité des outils de communication de façon générale.

 

« Il y a de la solidarité entre les habitants et les associations représentent une grande part de richesse »

 

As-tu un moment marquant à nous raconter ?

Des moments, j’en ai des milliers. Mais celui qui retient mon attention, c’était le jour où je devais faire un micro-trottoir au quartier Grammont, anciennement appelé Quartier de la Sablière. Au moment où je réalise l’interview d’un groupe de jeunes de 18 ans, l’une des jeunes me dit qu’elle m’a déjà écoutée en Radio. Imaginez un moment ma réaction. Et puis aussi en parallèle, c’est la discussion que nous avons menée autour du quartier Grammont, un quartier dans lequel j’ai grandi pendant 8 ans. Et donc forcément, la nostalgie est revenue. Parce que malgré ce qu’on dira sur un quartier, qui, pour certains est un quartier difficile,  c’est l’un des plus beaux quartiers où il y a de la solidarité entre les habitants et les associations représentent une grande part de richesse.

 

« En 4 ans, aucun jour ne se ressemble et c’est ce qui fait la force de l’Association Radio HDR »

 

Que représente le Mix des Cultures pour toi ?

Un mot : l’ouverture. Et c’est fou car quand vous entrez dans cette radio, vous retrouvez le mot diversité. Une diversité dans la musique, dans les émissions, les partenaires. Mais aussi une diversité dans les acteurs qui ont pris le micro et porté une voix (rappeurs, politiciens, artistes, associations etc…).

Je crois qu’en peu de temps, c’est-à-dire en 4 ans, aucun jour ne se ressemble et c’est ce qui fait la force de l’Association Radio HDR !

 

« Chaque jour au sein de la Radio HDR est une belle expérience »

 

Que conseillerais-tu aux prochains services civiques ?

Les amis ! Votre service civique, vivez-le. Vivez-le à fond et bien. Car c’est qu’une fois. Et chaque jour au sein de la Radio HDR est une belle expérience ! Et surtout, bienvenue dans le Mix des Cultures !

Un petit mot pour l’équipe ?

Pas un mot. Des mots. Merci ! Merci de la transmission. Merci pour l’éducation aux médias, pour le changement et surtout merci pour cette richesse dont je suis devenue l’héritière et qui me sert dans mes autres missions. Et à bientôt sur les Ondes du 99.1 !

 

Merci beaucoup à Inès Benzerrouk pour cet échange et d’avoir pris le temps de répondre à nos questions ! On se retrouve bientôt pour un nouveau témoignage !

Défilement vers le haut