Les Années Jazz – Samedi 18 Juillet 2020

Émission du samedi 18 juillet 2020. Les Années Jazz, tous les samedis à 18h, rediffusé chaque mercredi à 19h sur le 99.1.


 – 8ème épisode de l’hommage au batteur Jimmy Cobb, décédé le 24 mai dernier :

Don Sleet quintet : “The hearing” (de Clifford Jordan)
16 mars 1961, Plaza Sound studio, N.Y.C.
Don Sleet (trompette) Jimmy Heath (saxophone ténor) Wynton Kelly (piano) Ron Carter (contrebasse) Jimmy Cobb (batterie).
Don Sleet 22 ans, Ron Carter 23 ans (qui a déjà joué avec Cannonball Adderley, Eric Dolphy,…) avec Wynton Kelly 29 ans, Jimmy Cobb 32 et Jimmy Heath 35.
https://en.wikipedia.org/wiki/Don_Sleet
Tiré du disque : “All members” (Jazzland JLP 945S), le seul disque de Don Sleet sous son nom.

John Coltrane quartet : “Naima” (John Coltrane)
2 décembre 1959, Atlantic Studios, N.Y.C.
John Coltrane (saxophone ténor) Wynton Kelly (piano) Paul Chambers (contrebasse) Jimmy Cobb (batterie).
John Coltrane a alors 33 ans. Le morceau est dédié à sa première femme.
Tiré du disque : “Giant steps” (Atlantic SD-1311)

Miles Davis quintet : “Oleo” (de Sonny Rollins) + “The Theme” (de Miles Davis)
21 mars 1960, Olympia, Paris, Concert-Europe1
Miles Davis (trompette) John Coltrane (saxophone ténor) Wynton Kelly (piano) Paul Chambers (contrebasse) Jimmy Cobb (batterie).
Tiré du coffret : “En concert avec Europe1 – Olympia” (4CD Europe1 – 710455)

Jimmy Cobb’s Mob : “Sweet and lovely” (de Gus Arnheim, Charles N. Daniels & Harry Tobias)
5 janvier 2003, enregistré par Katherine Miller, the Studio, New York City
Eric Alexander (saxophone ténor) Peter Bernstein (guitare), Richard Wyands (piano), John Webber (contrebasse) Jimmy Cobb (batterie).
Tiré du disque : “Jimmy Cobb’s Mob – Cobb’s groove with special guest Eric Alexander” (Milestone MCD9334-2)

Eddie Gale’s Ghetto music : “A walk with thee” (d’Eddie Gale)
20 septembre 1968, au studio Rudy van Gelder, Englewood Cliffs, New Jersey
Eddie Gale (trompette, steel-drum, bird-whistle) Russell Lyle (saxophone ténor) Judah Samuel, James “Tokio” Reed (basses) Richard Hackett, Thomas Holman (batteries) + choeurs.
Le trompettiste Eddie Gale est décédé vendredi 10 juillet dernier, il aurait eu 79 ans le 15 août prochain. Dans les années 60, il a joué avec Sun Ra, avec Cecil Taylor, etc… :
Voir son site : https://www.eddiegale.com/
https://www.yourclassical.org/story/2020/07/16/the-galaxyexpanding-peaceloving-trumpet-of-eddie-gale-hear-the-essentials
Tiré du disque : “Ghetto music” (Blue Note BST 84294)

 – Feuilleton : 50ème parallèle : les enregistrements d’il y a pile 50 ans cette semaine :

Sahib Shihab – Benny Bailey quartet : “Stoned ghosts” (de Benny Bailey)
Juillet 1970, Cologne, Allemagne
Benny Bailey (trompette) Sahib Shihab (saxophone baryton) Jimmy Woode (contrebasse), Kenny Clarke (batterie).
Tous quatre sont membres du Kenny Clarke-Francy Boland big band, lequel existe alors depuis une dizaine d’années.
Tiré du disque : “Sahib Shihab and all those cats” (Companionship, Vogue LDVS17243), réédition (rearward (Italie) RW102)

Duke Ellington & his Orchestra : “Afrique” (de Duke Ellington)
9 Juillet 1970, Rhenus Studio, Cologne, Allemagne
Cat Anderson, Cootie Williams, Fred Stone, Mercer Ellington (trompettes) Chuck Connors, Booty Wood, Malcolm Taylor (trombones) Russell Procope (saxophone alto, clarinette) Norris Turney (saxophones, clarinette) Harold Ashby (saxophone ténor, clarinette) Paul Gonsalves (saxophone ténor) Harry Carney (saxophone baryton) Duke Ellington (piano) Wild Bill Davis (orgue) Joe Benjamin (contrebasse) Rufus Jones (batterie).
En tournée européenne, Duke Ellington, ayant une idée de morceau en tête, cherchait un endroit pour répéter à Cologne. Le jeune ingénieur du son Stephan “Conny” Plank a demandé au propriétaire de Rhenus Studio (installé dans une raffinerie désaffectée) à pouvoir utiliser les lieux, et il a demandé à Duke Ellington s’il voulait bien lui permettre de faire un enregistrement.
Tiré du disque : “New York New York” (Storyville 1018407 – Danemark, paru en 2008)

Lee Morgan quintet : “Speedball” (de Lee Morgan) extrait, seulement la fin
10 au 12 juillet 1970, en public, The Lighthouse, Hermosa Beach, Californie
Lee Morgan (trompette) Bennie Maupin (saxophone ténor, clarinette basse) Harold Mabern (piano) Jimmy Merritt (contrebasse) Jack DeJohnette (batterie).
Jack DeJohnette est présent ce soir-là (à la place du batteur régulier, Mickey Roker) car le groupe de Miles Davis (auquel DeJohnette appartient) est en tournée sur la côte ouest.
Tiré du triple CD : “Lee Morgan – Live at the Lighthouse” (Blue Note CDP 7243 8 35228 2 8, paru en 1996)

Harry Beckett octet : “Flare up” (de Harry Beckett)
15-16 juillet 1970, studios Philips, Londres
Harry Beckett (trompette, arrangement) Mike Osborne (saxophone alto) Alan Skidmore (saxophones ténor et soprano) John Surman (saxophone baryton) John Taylor (piano électrique) Frank Ricotti (vibraphone) Chris Lawrence (contrebasse) John Webb (batterie).
Né à La Barbade en 1935, Harry Beckett est arrivé à Londres en 1954. Depuis les années 60, il a joué avec Mike Westbrook, Ronnie Scott, Nucleus, Stan Tracey, John Dankworth et avec la Brotherhood of Breath de Chris McGregor, avec laquelle il est d’ailleurs venu 2 fois à Mont Saint Aignan : en mai 1977 (Fac de lettres) et en mai 1988 (Centre Marc Sangnier).
Tiré du disque : “Flare up” (Philips 6308026), son premier disque en leader.

Claude Bolling solo : “Morning air” (de Willie “The Lion” Smith)
17 juillet 1970, studio des Dames à Paris
Claude Bolling (piano solo).
Tiré du disque : “Original Piano Greats” (Philips 6332 087)

Elvin Jones : “5/4 thing” (de George Coleman)
17 juillet 1970, au studio Rudy van Gelder, Englewood Cliffs, New Jersey
George Coleman (saxophone ténor) Frank Foster (saxophone ténor, clarinette basse) Wilbur Little (contrebasse) Elvin Jones (batterie) Candido Camero (conga, tambourin).
Elvin Jones (et sa Jazz Machine) est venu au Centre Marc Sangnier à Mont Saint Aignan en octobre 1985.
Tiré du disque : “Coalition” (Blue Note BST 84361)

 

Émission proposée par Michel Jules.

Réalisation technique : Nicolas Leborgne

Pour toute correspondance à propos de l’émission : lesanneesjazz@sfr.fr

Défilement vers le haut