Les Années Jazz – Samedi 12 Septembre 2020

Émission du samedi 12 septembre 2020. Les Années Jazz, tous les samedis à 18h, rediffusé chaque mercredi à 19h sur le 99.1.


Helen Merrill with Gary Peacock trio : “Until it’s time for you to go” (de Buffy Sainte-Marie)
21-25 octobre 1971, Mohri studio, Tokyo
Helen Merrill (vocal) Masahiko Satoh (piano électrique) Gary Peacock (contrebasse) Motohiko Hino (batterie) .
Le contrebassiste Gary Peacock est décédé vendredi 4 septembre. Il avait 85 ans. Il était l’un des contrebassistes les plus passionnants de ces soixante dernières années. Il a collaboré avec les musiciens les plus divers : Barney Kessel, Art Pepper, Miles Davis, Tony Williams, Albert Ayler, Bill Evans, Paul Bley… En 1969 il a commencé à étudier la philosophie orientale et a déménagé au Japon où il est resté près de 3 ans, jouant avec des musiciens japonais et accompagnant des musiciens américains de passage : Mal Waldron, Jack DeJohnette ou Helen Merrill.
Tiré du disque : “Helen Merrill with Gary Peacock trio – Sposin” (Storyville – Japon SLP1014A0)

Gary Peacock trio : “Trilogy III” (de Gary Peacock)
février 1977, New York
Keith Jarrett (piano) Gary Peacock (contrebasse) Jack DeJohnette (batterie)
Revenu aux Etats Unis, Gary Peacock a étudié la biologie et a rejoué avec Paul Bley (en duo). En 1977, il a invité le pianiste Keith Jarrett et le batteur Jack DeJohnette pour ce disque “Tales of another” paru sur le label ECM. Six ans plus tard, sur la suggestion de Manfred Eicher (le producteur de ECM), Keith Jarrett reconstitua ce trio : Furent alors enregistrés les deux albums : “Standards 1 & 2”. Ce trio allait devenir la principale activité de Gary Peacock pour les trente ans à venir. Plus de vingt disques illustrent cette collaboration. https://en.wikipedia.org/wiki/Gary_Peacock
Tiré du disque : Gary Peacock trio “Tales of another” (ECM 1101)

– 11ème épisode de l’hommage au grand batteur Jimmy Cobb, né le 20 janvier 1929, décédé le 24 mai 2020 :

Wayne Shorter quintet : “Blues a la carte” (de Wayne Shorter)
10 november 1959, Bell Sound Studios, New York City
Lee Morgan (trompette), Wayne Shorter (saxophone ténor) Wynton Kelly (piano) Paul Chambers (contrebasse) Jimmy Cobb (batterie).
C’est le tout premier disque de Wayne Shorter en tant que leader. Avec Lee Morgan, Wayne Shorter appartenait alors au quintet “Art Blakey & the Jazz Messengers”. Lequel quintet viendra jouer en Europe le mois suivant : Dont un concert au Cirque de Rouen le 12 décembre 1959.
Derrière les deux “soufflants” des Jazz Messengers, se trouve ici le trio rythmique du sextet de Miles Davis de l’époque (“Kind of blue” avait été enregistré en mars-avril 1959.) Wayne Shorter rejoindra le quintet de Miles Davis cinq ans plus tard, durant l’été 1964.
Tiré du disque : “Introducing Wayne Shorter” (Vee Jay VJLP3006)

Antonio Hart sextet : “Big “P” “ (de Jimmy Heath)
en 1993, Brooklyn, New York
Darren Barrett (trompette) Antonio Hart (saxophone alto) Craig Handy (saxophone ténor) Carlos McKinney (piano) Ray Drummond (contrebasse) Jimmy Cobb (batterie).
Tiré du disque : “for Cannonball and Woody” (novus 01241 63162 2)

Christian McBride quartet : “Whisper not” (de Benny Golson)
21 janvier 2006, St. Peter’s episcopal church, New York City
Javon Jackson (saxophone ténor) Cedar Walton (piano) Christian McBride (contrebasse) Jimmy Cobb (batterie). Jimmy Cobb avait fêté ses 77 ans la veille.
Tiré du disque : “New York Time” (Chesky Records ‎SACD 314)

– Feuilleton : 50ème parallèle : les enregistrements d’il y a pile 50 ans cette semaine :

Paul Gonsalves • Ray Nance quintet : “Hi Ya Sue” (de Duke Ellington)
3 septembre 1970, National Studios, New York City
Ray Nance (trompette) Paul Gonsalves (saxophone ténor) Raymond Fol (piano) Al Hall (contrebasse) Oliver Jackson (batterie).
Tiré du disque : “Just A-sittin’ and A-rockin’ “ (Black Lion Records ‎BL-191)

Ted Curson quintet : “Airi’s tune” (de Ted Curson)
3 septembre 1970, Helsinki, Finlande
Ted Curson (trompette) Eero Koivistoinen (saxophones) Pennti Hietanen (piano électrique) Pekka Sarmanto (contrebasse) Reino Laine (batterie).
Tiré du disque : “Ode to Booker Ervin” (Columbia finlandais 5E 062-34201). Booker Ervin était décédé le 31 juillet 1970 (Il avait 40 ans).

Art Farmer quintet : “Cocodrilo” (d’Art Farmer)
7 septembre 1970, Villingen, Black Forest, Allemagne
Art Farmer (bugle) Jimmy Heath (saxophone ténor) Fritz Pauer (piano) Jimmy Woode (contrebasse) Erich Bachtragl (batterie).
Tiré du disque : “From Vienna with Art” (MPS 15064)

Aladar Pege trio : “Falling leaves (Autumn leaves)” (de Joseph Kosma)
7-8 septembre 1970, Budapest, Hongrie
Béla Lakatos (piano) Aladár Pege (violoncelle & contrebasse) Geza Lakatos (batterie).
Tiré du disque : “Montreux Inventions” (Hungaraton SLPX17418)

B.B. King : “How blue can you get” (de Jane & Leonard Feather)
10 septembre 1970, Live in Cook county jail, Chicago
B.B. King (guitare) John Browning (trompette) Booker Walker (saxophone alto) Louis Hubert (saxophone ténor) Ron Levy (piano) Wilbert Freeman (basse électrique) Sonny Freeman (batterie).
Tiré du disque : “Live in Cook County Jail” (ABC ABCS‑723)

– Un concert dans la région :

Vincent Peirani “Living Being II” : “Bang bang” (de Sonny Bono)
En mai dernier, il aurait dû jouer à Coutances au 39ème festival ‘Jazz sous les pommiers’.
Il jouera samedi 19 septembre à 21h15, salle Marcel-Hélie à Coutances : https://www.jazzsouslespommiers.com/

Pour les autres concerts dans la région, voir https://jazzag.com/

 

Émission proposée par Michel Jules.

Réalisation technique : Nicolas Leborgne

Pour toute correspondance à propos de l’émission : lesanneesjazz@sfr.fr

Défilement vers le haut