Les Années Jazz – Samedi 26 Décembre 2020

Émission du samedi 26 décembre 2020. Les Années Jazz, tous les samedis à 18h, rediffusé chaque mercredi à 19h sur le 99.1.


The Clayton Brothers : “Jazzy bluesy bossa nova” (de Jeff Clayton)
1996, Hollywood, Californie,
Jeff Clayton (saxophones ténor et alto, flûte, cor anglais) Bill Cunliffe (piano) John Clayton (contrebasse) Herlin Riley (batterie).
Le saxophoniste Jeff Clayton est décédé le 17 décembre dernier. Né le 6 février 1954, il avait 66 ans. Il avait joué chez Stevie Wonder (durant 3 ans), puis avec les Jackson Five, avec Madonna, et aussi avec le Count Basie orchestra, Dianne Reeves, Joe Cocker, B.B. King, Diana Krall, etc… Avec son frère John, contrebassiste (et père du pianiste Gerald Clayton), il avait fondé “The Clayton Brothers” en 1977. Dix ans plus tard, avec le batteur Jeff Hamilton, ils avaient fondé un big band, le “Clayton-Hamilton Jazz Orchestra” qui a enregistré une dizaine de disques avec, quelquefois, un invité de marque : Diana Krall, John Pizzarelli, Charles Aznavour.
Tiré du disque : “Expressions” (Qwest 9 46351-2)

 – Hommage au pianiste Stanley Cowell décédé jeudi 17 décembre.

Art Pepper quartet : “Mambo koyama” (d’Art Pepper)
1er-2 décembre 1978, Fantasy studio, Berkeley, Californie
Art Pepper (saxophone alto) Stanley Cowell (piano) Cecil McBee (contrebasse) Roy Haynes (batterie).
Stanley Cowell est décédé jeudi 17 décembre, à 79 ans. Il était né à Toledo (Ohio) le 5 mai 1941. Le grand pianiste Art Tatum était un ami de la famille. Stanley Cowell a joué et enregistré avec Max Roach, Marion Brown, Bobby Hutcherson, Larry Coryell, Stan Getz, Jimmy Heath etc… et surtout avec le trompettiste Charles Tolliver avec qui il fonda “The Black Arts Movement” et le label Strata-East (en 1971). Stanley Cowell a enregistré plus de 30 disques sous son nom.
Tiré du disque : “Today” (Galaxy 5119)

Stanley Cowell trio : “Winter reflections” (de Stanley Cowell)
5 décembre 1987, Big Box 901 studio, Tokyo
Stanley Cowell (piano) Buster Williams (contrebasse) Freddie Waits (batterie).
Tiré du disque : “We Three” DIW-807 (Japon)

Stanley Cowell piano solo : “Django” (de John Lewis)
juin 1990, The Maybeck Recital Hall, Berkeley, Californie
Ce hall, conçu pour la famille Nixon, ne peut accueillir que 50 auditeurs. En 1987, le pianiste Dick Whittington l’a racheté pour l’ouvrir à des récitals de piano solo (jazz et classique). Première invitée (en 1989) : Joanne Brackeen. Jusqu’en 1995, le label Concord records a produit ainsi 42 récitals de piano solo au Maybeck Recital Hall.
Tiré du disque : “Live at Maybeck Recital Hall volume five” (Concord CCD 4431)

– Hommage à Stéphane Legallais, contrebassiste havrais décédé dimanche 29 novembre (à 53 ans)

Mikaël Loukia quartet invite Pierrick Pédron : “Waltz for a King” (de Pierrick Pédron)
samedi 6 octobre 2012 au casino de Trouville. Morceau composé en l’honneur du saxophoniste anglais Peter King.
Pierrick Pédron (saxophone alto) Joël Bouquet (piano) Pierre Touquet (guitare) Stéphane Legallais (contrebasse) Mikael Loukia (batterie).
Durant plusieurs années, Stéphane Legallais a organisé des “Jazzsep” (concerts au bénéfice de la NAFSEP, association de lutte contre la sclérose en plaques) en faisant venir au Havre des musiciens de renom national, tels Hugo Lippi, Mourad Benhammou, David Sauzay, Pierrick Pédron ou Éric Legnini.
Enregistrement privé. Merci à Mikael Loukia et à Pierre Touquet.

 – Feuilleton : 50ème parallèle : les enregistrements d’il y a pile 50 ans cette semaine :

Paul Gonsalves – Earl Hines quartet : “Over the rainbow” (d’Harold Arlen & Herbert Stothart)
15 décembre 1970, National recording studios, New York City
Paul Gonsalves (saxophone ténor) Earl Hines (piano) Al Hall (contrebasse) Jo Jones (batterie).
Tiré du disque : “it don’t mean a thing…………” (Black Lion FLP 42153)

Don Rendell quintet : “Space walk” (de Peter Shade)
16 décembre 1970, Londres
Don Rendell (saxophones soprano & ténor, clarinette, flûte, arrangement) Stan Robinson (saxophones soprano & ténor) Peter Shade (vibraphone, flûte, arrangement) Jack Thorncroft (contrebasse) Trevor Tomkins (batterie).
Après sept ans de collaboration au sein du quintet Rendell–Carr, Don Rendell et le trompettiste Ian Carr viennent de se séparer. De son côté, Ian Carr vient de créer le groupe “Nucleus”.
Tiré du disque : “Space walk” (Columbia anglais SCX6491)

World’s Greatest Jazz Band : “Mercy, Mercy Mercy” (de Joe Zawinul)
16 décembre 1970, San Francisco, Californie
Yank Lawson (trompette) Billy Butterfield (trompette, bugle) Vic Dickenson, Eddie Hubble (trombones) Bob Wilber (clarinette, saxophone soprano) Bud Freeman (saxophone ténor) Ralph Sutton (piano) Bob Haggart (contrebasse) Gus Johnson (batterie).
Tiré du disque : “What’s new” (Atlantic SD1582)

Jean-Philippe Blin trio : “What matter now ?” (de Jean-Philippe Blin)
17 décembre 1970, en public, Centre Culturel Américain, boulevard Raspail, Paris
Jean-Philippe Blin (piano), François Méchali (contrebasse) Jean-Jacques Schnell (batterie).
Tiré du disque : “What Matter Now ?” Futura GER 21

Rhoda Scott : “The preacher” (d’Horace Silver)
17 décembre 1970, studio Davout, Paris
Rhoda Scott (orgue) Félix Simtaine (batterie).
Tiré du disque : “Come Bach to me” (Barclay 920 240)

Miles Davis : “Sivad” (de Miles Davis) extrait
16-19 décembre 1970, live at Cellar Door, Washington D.C.
Miles Davis (trompette) Gary Bartz (saxophones alto & soprano) Keith Jarrett (orgue, piano) John McLaughlin (guitare) Michael Henderson (basse) Jack DeJohnette (batterie) Airto Moreira (percussion).
Tiré du disque : “Live Evil” (Sony records SRCS 9123-4) (Japon)

 

Émission proposée par Michel Jules.
Réalisation technique : Jérémie Prévost.
Pour toute correspondance à propos de l’émission : lesanneesjazz@sfr.fr

Pas d’émission le samedi 2 janvier.
Prochaine émission “Les Années Jazz” samedi 9 janvier à 18h.

Défilement vers le haut