Les Années Jazz – Samedi 8 Mai 2021

Émission du samedi 8 mai 2021. Les Années Jazz, tous les samedis à 18h, rediffusé chaque mercredi à 19h sur le 99.1.


Tania Maria “Chorinho Brasileiro” (de Tania Maria)
Début 2004, Studio Acousti, Paris
Tania Maria (piano, chant) Marc Bertaux (basse) Luiz Augusto Cavani (batterie, percussion) Julinho Pandeiro (shaker, tambourin).
Anniversaire demain : née le 9 mai 1948 à São Luis dans le Maranhão, au nord-ouest du Brésil, Tania Maria Correa Reis vit en France depuis 1974.
https://www.jazzhot.net/PBCPPlayer.asp?ID=1831707
Tiré du disque : “Intimidade” Blue Note 51935-2 (en 2005)

Sélène Saint-Aimé sextet : “Cum mortuis in lingua mortua” (extrait de “Les Tableaux d’une Exposition” de Modeste Moussorgski)
Décembre 2019, studio Pigalle, Paris IXème
Irving Acao (saxophone ténor) Hermon Mehari (trompette) Sélène Saint-Aimé (contrebasse) Guillaume Latil (violoncelle) Mathias Lévy (violon) Sonny Troupé (ka, batterie).
https://www.selenesaintaime.com/  –  https://selenesaint-aime.bandcamp.com/album/mare-undarum
Tiré du disque : “Mare Undarum” (Komos KOS 009 CD)

Fabien Mary and the Vintage Orchestra : “One for Slide” (de Fabien Mary)
25-26 août 2020, conservatoire, Persan (Val d’Oise)
Érick Poirier, Julien Écrepont, Malo Mazurié, Fabien Mary (trompettes) Michaël Ballue, Michaël Joussein, Jerry Edwards, Martin Berlugue, Didier Havet (trombones) Dominique Mandin, Olivier Zanot, Thomas Savy, David Sauzay, Jean-François Devèze (saxophones, clarinettes, flûtes) Florent Gac (piano) Yoni Zelnik (contrebasse) Andrea Michelutti (batterie).
Tiré du disque : “Too short” (Jazz&people) Nouveauté, à paraître le 28 mai prochain https://www.fabienmary.com


– 50ème parallèle : les enregistrements d’il y a pile 50 ans cette semaine


Takehiro Honda trio : “Sunny” (de Bobby Hebb)
30 avril 1971, Tokyo, Japon
Takehiro Honda (piano) Yoshio Suzuki (contrebasse) Hiroshi Murakami (batterie).
Takehiro Honda (21 août 1945/12 janvier 2006). C’est son 3ème disque en leader. En 1973 il jouera dans le Sadao Watanabe quartet. Enregistrera avec Ron Carter et Tony Williams (1977). En tout, il a enregistré une vingtaine de disques en leader.
Tiré du disque : “I love you” (Trio RSP9021) (Japon)

Joe Venuti with Lino Patruno & his friends : “Joe & Lino” (de Joe Venuti)
3 mai 1971, Milan, Italie
Sergio Rigon (saxophone baryton, flûte) Joe Venuti (violon) Lino Patruno (guitare) Toto De Serio (contrebasse) Giorgio Vanni (batterie).
https://fr.wikipedia.org/wiki/Joe_Venuti
Tiré du disque : “Joe Venuti in Milan” (Durium 31253, Vanguard VSD79396 )

The Visitors (Earl & Carl Grubbs) : “Naima” (de John Coltrane)
5 mai 71, Sigma Sound studios, Philadelphie, Pennsylvanie.
Earl Grubbs (saxophone soprano) Carl Grubbs (saxophone alto) Sid Simmons (piano) John Hicks (contrebasse) Bill Roy (batterie) Robert Kenyatta (congas).
https://londonjazzcollector.wordpress.com/2018/12/26/the-visitors-neptune-1971-cobblestone/
Depuis 1943, John Coltrane habitait Philadelphie. Il y a rencontré une cousine de Earl & Carl Grubbs : Juanita Grubbs que John Coltrane appelait affectueusement “Naima”. Ils se sont mariés en octobre 1955. Et, quelques mois plus tard, ils ont décidé d’aller habiter New York : premiers disques de Coltrane sous son nom et pour Miles Davis. John Coltrane reviendra de temps en temps à Philadelphie. Il rendra visite aux cousins de sa femme et s’intéressera à leurs progrès musicaux.
Tiré du disque : “Neptune” (Cobblestone CST9O1O ou Muse MR5195)

Duke Ellington orchestra : “Symphonette” (de Duke Ellington)
6 mai 1971, New York
Cootie Williams, Harold “Money” Johnson, Eddie Preston, Richard Williams (trompettes) Chuck Connors, Booty Wood, Malcolm Taylor (trombones) Buddy Pearson (saxophone alto) Norris Turney (saxophones alto & ténor, clarinette, flûte) Harold Ashby & Paul Gonsalves (saxophones ténor) Harry Carney (saxophone baryton) Duke Ellington (piano) Joe Benjamin (contrebasse) Rufus Jones (batterie).
Tiré du disque : “The Intimate Ellington” (Pablo 2310-787)

Allan Praskin quartet : “The height of spring” (d’Allan Praskin) extrait
6 mai 1971, Tokyo, Japon
Allan Praskin (saxophone alto) Kiyoshi Sugimoto (guitare) Yoshio Ikeda (contrebasse) Motohiko Hino (batterie).
Le saxophoniste américain Allan Praskin, 22 ans, faisait alors son service militaire en Corée. Né le 17 décembre 1948 à Los Angeles, s’est familiarisé tôt avec le jazz sous l’égide de George Morrow (le bassiste du quintet Clifford Brown / Max Roach). Il fait alors la connaissance de Bobby Hutcherson, J. R. Monterose et Harold Land. https://en.wikipedia.org/wiki/Allan_Praskin
En 1972, il rejoindra Gunter Hampel et Jeanne Lee.
Tiré du disque : “Encounter” (Three Blind Mice TBM7) Japon

Red Garland trio : “Daahoud” (de Clifford Brown)
mai 1971, studios RCA, New York City
Red Garland (piano) Sam Jones (contrebasse) Roy Brooks (batterie).
https://fr.wikipedia.org/wiki/Red_Garland
Tiré du disque : ”Auf Wiedersehen” [MPS 21 20910-5)

Géraldine Laurent quartet : “The call” (de Géraldine Laurent)
Géraldine Laurent (saxophone alto) Paul Lay (piano) Yoni Zelnik (contrebasse) Donald Kontomanou (batterie).
https://geraldinelaurent.com/music
Ce quartet aurait dû jouer au 106 à Rouen mercredi prochain 12 mai.
à écouter : retransmission du Jazz club, Paris du 28 février 2021, écoutable ici :
https://www.francemusique.fr/emissions/jazz-club/jazz-sur-le-vif-geraldine-laurent-quartet-cooking-94496
Tiré du disque : “Cooking” (Gazebo GAZ 148) sorti en 2019

Gérard Yon solo : “À bout de souffle” = “Blue rondo a la turk” (musique de Dave Brubeck, paroles de Claude Nougaro)
Gérard Yon (Solo guitare, voix – 01.04.21)
https://www.youtube.com/results?search_query=G%C3%A9rard+Yon



Émission proposée par Michel Jules

Réalisation technique : Nicolas Leborgne

Pour toute correspondance à propos de l’émission : lesanneesjazz@sfr.fr
Défilement vers le haut